Un territoire qui prend soin de ses habitants et de ses visiteurs

Un territoire proche qui « prend soin » de ses habitants et de ses visiteurs

Militer pour plus de proximité, c’est bien entendu favoriser les emplois locaux, le commerce de proximité, les marchés de producteurs régionaux, encourager l’économie solidaire et les circuits courts mais aussi développer des équipements et des services qui “prennent soin” de nos habitants les plus fragilisés, (a)ménager des espaces verts, des aires de jeux et de loisirs qui favorisent l’échange et la rencontre.

Cette question de la proximité transformera notre rapport à l’économie qui devra se « réinventer » dans l’avenir comme en atteste l’actualité. Les circuits courts de distribution répondent partiellement à cet enjeu. Par exemple, les AMAP sont un moyen de retrouver un contact direct avec le producteur, de disposer de produits de meilleure qualité et de soutenir une forme alternative d’agriculture. Cette re-localisation de l’agriculture répond enfin à la préoccupation écologique de diminuer les dépenses énergétiques et au souci de maintenir des emplois en milieu rural.

En réponse à l’épuisement des ressources énergétiques et des milieux naturels, en 2030, nous produirons notre alimentation et l’énergie au plus près de nos lieux de consommation. Pour cela, nous devons préserver nos « réserves naturelles », soutenir l’émergence de nouvelles filières de production et d’énergies renouvelables mais aussi maîtriser notre urbanisation pour préserver notre littoral et nos campagnes. Ne gaspillons pas nos ressources. La stabilité économique de notre région en dépend.

Commentaires

Je passais souvent sur le pont mais jamais je n'ai trouvé un prétexte quelconque (à part l'envie d'aller voir les gros paquebots) et un large tuyau routier qui m'engage à descendre en ville. Saint Nazaire vu d'en haut, c'est un énorme chantier.

— "l'étranger de Tours", Tours

La proximité, cela se passe à chaque coin de rue et pas seulement dans les endroits les plus en vue, comme le front de mer, à l'attention que l'on porte à la qualité de la ville: propreté, ambiance, services de proximité comme les commerces, les médecins, les transports publics. C'est aussi une disponibilité des élus et des services municipaux à répondre aux besoins des habitants quand ils sont interpellés. D'ailleurs, comment joint on facilement et rapidement les services de la ville: un numéro vert, une adresse mail... je ne sais pas.

— fleur, saint-nazaire

Une ville plus verte, moins grise et minérale.
Une ville plus animée avec un vrai centre où on peut sortir le soir, faire ses courses, aller au cinéma en un mouchoir de poche.

— anna, st nazaire

ce serait bien que la ville prenne soin de ses habitants en commençant par plus de propreté, plus d'entretien des rues, des batiments ou des toilettes publiques, un peu plus de fleurs et de végétaux, des lieux de rencontre ou de promenade organisé comme le front de mer mais aussi dans toute la ville à la découverte du patrimoine. pourquoi pas un parcours avec des vues de Saint-Nazaire autrefois...

— ronan, saint-nazaire

Ajouter votre commentaire

300 caractères maximum, tous les champs avec un astérisque (*) sont obligatoires.